Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trail Glazig 2014

Le 11 kms des filles

Nous étions venues au Glazig pour plusieurs raisons : accompagner les garçons qui s'étaient inscrits sur les trails longs, faire un week-end en famille et entre amis, découvrir un nouveau circuit sur le littoral. Et bien que neni ! Si les circuits du 45 et du 25 empruntaient le sentier côtier sur une quinzaine de kilomètres, celui du 11 serpentait uniquement la campagne et ses sentiers...boueux ! Bref, de la boue, de la boue et encore de la boue ! Avec la météo pourrie des jours derniers, c'est normal. Nous étions donc 4 à prendre le départ du Trail Découverte. Dès les premiers kilomètres, Karine s'envolait en compet. Derrière Guylou faisait une sortie de route au 3ème kilomètre avec un gros "splash" dans la boue ("What a beautiful galtouze" aurait commenté notre ami Nelson Canteloup !).
C'est donc un parcours sans plaisir que nous avons effectué, nous qui étions venues pour courir cheveux au vent, une rose entre les dents sur les plages vierges de la côte Nord. Ca nous apprendra à nous incrire sans regarder le parcours au préalable ! Nous avons donc fait notre petit entraînement du week-end, sans exotisme !
On retiendra les St Jacques marinées à l'arrivée (glop ! ) le thé payant au départ (pas glop ! ) et le week-end ambiance colonie de vacances (glop ! glop ! )
Le Glazig, on y reviendra car ça vaut le détour, mais la prochaine fois on fera le 25 !

Le 25 kms des garçons

Les temps était clément pour le départ du 25 km (la seule fenêtre météo depuis 2 mois ?!), où quatre coureurs de PSN (Yannick, JiPé, Seb B, Reg) allaient affronter la boue de la campagne plourhanaise. Au bout de 2 kilomètres, Seb était déjà loin devant (il avait annoncé un début de course tranquille...), JiPé qui trépignait lâchait Yannick & Reg qui voulaient, eux, profiter du paysage en discutant l'bout d'gras. Mal leur en a pris, puisqu'ils sont restés coincés dans tous les bouchons (d'où le classement moyennasse...).

La promesse était tenue pour la descente vers la mer: la boue était bien là ! Arrivés sur la plage, nous savions pourquoi nous étions là: les paysages étaient magnifiques !!! Dommage que les filles n'aient pas vue cela... :-/

Mine de rien, le parcours était exigeant, avec des relances et des escaliers à gogo. Jipé rattrapait Seb et continuait son échappée. Le retour sur Plourhan ne manquait pas d'intérêt, et surtout de "patates". Certain découvrait que faire plus de 12 kms en une fois (soit Toupet-Keremma-Toupet) réclamait quelques aptitudes... mais s'accrochait (quel mental !).

Au final, une très jolie course, très bien organisée, et qui vaut le détour !

Pour la vidéo, de la course, vous pouvez demander à JiPé qui avait sa GoPro.. Ah non, mince... Ce coup-ci, il l'avait chargé, mais il l'a oublié sur la table de chevet... La prochaine fois, ce sera la bonne !!!

Le 45 kms des champions

Départ de Plouider, le matin même de la course, et voilà que Philippe fait déjà son boulet : Il a réglé son réveil une heure trop tard à 5h45mn, heure de départ programmé. Ses compagnons de course le sortent du lit, le font sauter dans sont short et en route pour Plourhan. Pendant le trajet un déluge de grêle s'abat sur nous. Nous sentons tout à coup une lueur d'espoir pointer du côté de Mick et Phil qui ne se sentent pas vraiment motivé pour affronter les 45km du trail du Glazig : «Il ne peuvent pas donner le départ sous une météo pareille. Il vont être contraints d'annuler» Un espoir de bien courte durée, en effet le ciel se dégage et laisse même entrevoir quelques morceaux de ciel bleu, peu de temps avant «le coup d'envoi».
Bon ben, faut y aller. 8H15mn départ très prudent de notre trio, qui ne se quittera pas jusqu'au 22ème km. Les premiers kilomètres sont très roulants et nous permettent de nous chauffer un peu. Ensuite, de longues portions de plages, avec des passages très techniques dans les rochers font baisser la moyenne, car il est très difficile d'y courir sans risquer l'entorse. Une fois bien en jambes Mick place quelques accélérations, Phil accroche derrière, tandis que Dav, qui a visiblement décidé de gérer (et ça va payer) recolle tranquillement à chaque fois. Viens ensuite le jeux des montagnes russes sur le sentier des douaniers, ou, Phil, trop confiant au 22ème km, décide de faire le «mariole» et part seul devant. Dav et Mick restent ensemble jusqu'au 30ème km. Après un petit coup de moins bien, Mick demande à Dav de partir seul, pour entamer sa remonter sur Phil qui commence à piocher sérieusement. Aux environs du 38ème km, Phil est repris par Dav qui à l'air bien frais après 4h20 de course. Phil à l'agonie essaye d'accrocher jusqu'à l'arrivée sous les encouragements de Dav. Ouuf et voilà c'est bouclé en 5h08mn Mick passera la ligne d'arrivée quelques minutes plus tard en 5h15mn. Tous heureux d'avoir pu finir, finalement sans trop de dégâts, nous reprenons la route pour Plouider après nous être fait un plein ventre de coquilles Saint Jacques.

Les photos sont ICI.

Les résultats sont ICI.

Tag(s) : #Nos courses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :