Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La 6000d - Les photos + Résumé de la course

La 6000D, c'était un groupe d'une quinzaine de coureurs de Plouider Sports Nature partis l'été dernier dans les Alpes, à La Plagne, pour cette course mythique.

Les filles sur le 22 kms, et les gars sur le 65 kms...

Voici donc les photos: c'est ICI

Pour rappel, la vidéo est ICI.

En bonus, voici un petit résumé de la course...

LA COURSE DES GEANTS:

Nous étions 9 de PSN (David G, Phil Brient, Ludo, Yannick, Phil Bergot, JiPé, Eric LM, Seb P, Rég') à participer aux 63 km de la 6000d à La Plagne (La course des géants)

La remise de dossard se faisait sous un soleil de plomb. Chacun avait choisit son hébergement pour la nuit d'avant course: camping car, appart, mobil-home pour certains, et gite type "auberge de jeunesse" pour d'autres. Bon... dormir à 10 dans une chambre avec des enfants, ce n'est pas le meilleur des repos avant un ultra !!... Les plus futés avaient même préféré abandonner femmes et enfants pour sommeiller tranquillement dans la cuisine... Ce meilleur repos s'en ressentira-t-il dans les performances ?!...

Dès le réveil (très matinal), tout le monde déchantaient: il pleuvait, d'une petite pluie fine... on se serait presque cru du côté de Treflez un dimanche d'hiver...

Éparpillés pour la nuit, nous nous sommes finalement retrouvés sur la ligne de départ, prêts à en découdre avec la montagne. La mauvaise nouvelle est arrivée juste avant les 6h: pas de montée au glacier cette année... Il y neigeait encore à 5 heures du matin ! Le parcours sera modifié et rallongé, pour garder à peu prêt la même difficulté.

Dès le départ, plusieurs allures séparait le groupe: Philippe Brient et David G, puis Seb P, et enfin les autres qui préféraient partir groupé. Les choses sérieuses commençaient dès le 4ième km (et la pluie s'arrêtait), avec une montée de 14 km jusqu'à Aime. Le passage par la piste de bobsleigh (très fun d'ailleurs) nous a permis de voir pour la première fois notre fan club (Guylou, Dom et les enfants),!!

3h30 bonnes heures pour monter jusqu'au premier ravitaillement à Plagne-centre (2000m d'altitude), et déjà nous voilà à savourer la bonne soupe, et refaire le plein. David G commençait déjà à être en difficulté par son mal de crâne..

La montée suivante nous menait jusqu'à la Roche de Mio (2650 m) dans la brume. L'arrivée en haut était digne d'une arrivée du tour de France, avec des spectateurs tout le long.. Quel courage !!! Parce que ça pelait dur !!!! Mais tous les coureurs appréciaient ce réconfort. Certains profitaient de leur assistance technique personnelle pour se changer avec du sec. Déjà 5 heures de courses, et il nous restait encore pas loin d'un marathon à faire...

Une belle descente suivait jusqu'au ravitaillement du col de la Chiaupe (merci aux bénévoles pour le petit verre de vin rouge, d'ailleurs !!). La descente du col se faisait par des chemins très techniques: Rég' commençait à accusé le coup et préférait lâcher le groupe au 31e kilomètre pour gérer sa course à son rythme (en cause sa mauvaise nuit ?... ou son we aux Vieilles Charrues...?).

On descendait, on descendait... mais on savait bien que le col de l'Arpette serait à monter... Au 36e kilomètre, voilà que ça commence... A la queueleuleu, les trailers montaient le chemin tous au même rythme, en silence.. concentrés. Enfin le col est là, au 42e kilomètre... Le plus dur était fait, pouvait-on penser.. mais la descente sera longue et douloureuse quand même. En haut de l'Arpette, Philippe Brient était loin devant, suivi de Seb P., puis Phil qui faisait cavalier seul, Ludo-Eric-Jipé-Eric et-Yannick en groupe qui avaient déjà doublé David G, et enfin Rég'.

Le dernier ravitaillement à Plagne Bellecote (avec un fan club étoffé par les traileuses du 22 km) était le bienvenu. Rég' a la surprise de repartir avec le Dieu grecque (Dav), et même de le doubler... pour quelques kilomètres seulement... A part Phil Brient et Seb P. devant, les autres étaient encore assez regroupés. Puis certains comme Ludo se sont sentis pousser des ailes dans la longue descente vers Aime.

Longue descente !!! Oh Oui ! Mine de rien, à partir de Bellecote, il restait presque l'équivalent d'un semi-marathon... avec quelques patates de temps en temps. Mais un magnifique single dans la forêt, assez technique, qui permettait aux plus en forme de se détacher.

Enfin les derniers kilomètres en pointe de mire... Le plat au bord de l'Isère, et les 2 kilomètres de bitume in-ter-mi-na-bles... Puis l'arrivée en plein centre d'Aime, entourés des enfants, et applaudis par les spectateurs... GENIAL !!! Une belle délivrance quand même, les jambes étaient lourdes pour tout le monde, à part David G qui avait retrouvé la grande forme (merci Doliprane) dans les 15 derniers kilomètres...

Encore une superbe course, magnifiquement organisée (à part le départ sans suffisamment d'animation...). Tout le monde a fini sans être cassé, bien conscients que la préparation avait payé !! Dommage pour le temps qui était idéal pour courir, mais un peu trop humide pour profiter des paysages. Un regret aussi de ne pas avoir pu monter au glacier... Et une pensée pour ceux qui n'ont pas pu venir alors que le dossard était pris...

Un grand merci à Guylou, Dom et les enfants qui ont bravé le froid pour nous réconforter tout le long du parcours, et prendre les photos.

Tag(s) : #Nos courses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :